L'histoire de l'ascenseur 

 

A la fin du 19ème siècle, quelques inventeurs avaient découvert des moyens de transport qui fonctionnaient à l'air comprimé.

 

Un de ces chercheurs,Victor Poop, un ingénieur d'origine autrichienne, s'attelle aux environs de 1886 à la construction d'un réseau à travers Paris.

 

L'air comprimé était fabriqué par de gros compresseurs centraux et envoyé à travers les conduites.

Il croyait ferme dans l'avenir de ce système,principalement parce que le prix d'1m3 d'air comprimé était de 9 centimes, comparativement au prix de l'eau qu'on utilisait pour les ascenseurs à vapeur.

Le m3 d'eau coutait 32 centimes.

De plus,les ascenseurs nécessitaient de l'air comprimé à grande échelle et un mécanisme sophistiqué.

Les horloges publiques de l'époque fonctionnaient également à l'air comprimé.

L'air comprimé a donc rendu un fameux service au transport vertical dans Paris. 

La simplicité de la transposition du système hydraulique    à vapeur en système à l'air comprimé a également profité à ce dernier.

La distribution de l'énergie électrique, à la fin du 19 ème siècle,allait également faire un bon en avant.

Cependant pour conserver les ascenseurs hydrauliques,on adapte à nouveau le réseau de distribution d'air comprimé à l'installation de pompes d'appui à moteur électrique.

Il y avait à Paris au début de la première guerre mondiale, environ 5000 ascenseurs aéro-hydrauliques.  

Un parc d'ascenseurs qui, actuellement, a tout à fait disparu à cause de la corrosion aux cylindres et aux conduites mais principalement à cause de la progression de l'énergie électique.

Sur la photo vous pouvez voir une représentation d'un système complet d'ascenseurs avec compensateur et réserve d'eau.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

           



 

 

 

 

 

 

 

 

Siège social: Chaussée de Haecht 545 à 1030 Bruxelles
Tél.: 0032 2 241 02 85               Fax: 0032 2 241 79 73

E-mail: info@electratec.be    site web: www.electratec.be

 

 

 

 

 

Copyright © 2011 • Electratec • Tous droits réservés

.